ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Actualités > Autres sources > Le chef de l’AIEA voudrait changer son objectif
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Un beau poisson d’avril
Le chef de l’AIEA voudrait changer son objectif
de la promotion de l’énergie nucléaire à celle des énergies renouvelables !


Publié le 1er avril 2006

Vienne, Autriche - 1er AVRIL -

(Source : GREENPEACE. Traduction : ACDN)

Un document sensationnel que GREENPEACE a réussi à se procurer aujourd’hui révèle que le chef de l’AIEA étudie les moyens de reconvertir la mission de l’Agence de l’ONU en substittuant à la promotion de l’énergie nucléaire celle des énergies renouvelables.

Dans un court memo interne daté de ce jour et destiné à circuler au sein de l’équipe de direction de l’Agence, le Directeur Général de l’AIEA Mohamed ElBaradei exprime son intention de reformuler la mission de l’agence :

"Etant donné que je ne puis changer seul le mandat de l’Agence, je me propose de réunir sous ma direction un panel d’experts chargé de préparer un rapport qui sera présenté à la prochaine Assemblée Générale de septembre. Leur tâche consistera à trouver la meilleure démarche possible pour que l’Agence devienne le leader mondial et l’avocat des sources d’énergie renouvelable."

Notre expert nucléaire et observateur permanent de l’AIEA, William Hill, a déclaré :

"D’abord nous n’y avons pas cru, nous pensions que c’était un poisson d’avril. Maintenant qu’il a coulé, nous saluons cette reconnaissance du double jeu de l’AIEA et du fait que cette hypocrisie fondamentale n’était plus tenable. Nous sommes certes déçus qu’il n’y ait pas de changement immédiat et déplorons en outre que la période de consultations soit vraisemblablement dominée par les intérêts de l’industrie. Il est quand même à peu près sûr que nous allons ouvrir une bouteille de champagne pour fêter cet événement historique."

Nous avons depuis longtemps critiqué le double rôle de l’AIEA. D’un côté elle est chargée d’empêcher la diffusion des armes nucléaires et de conduire les Etats membres au désarmement nculéaire. Mais de l’autre elle promeut les programmes d’énergie nucléaire civile qui fournissent les moyens de construire des armes nucléaires.

C’est seulement hier que nous avons reçu un appel d’un membre de l’agence qui a affirmé avoir la preuve de développements dramatiques au sein de l’Agence. Se présentant lui-même sous le nom d’Art Sixnofour [Sixpasquatre], il a mis au point un système complexe pour nous transmettre le document objet de cette fuite dans unparc de Vienne.

Bien que nous n’ayons pas été suffisamment longtemps en possession du document pour avoir analysé toutes les implications du plan proposé et en vérifier les détails, nous pensons que son contenu explosif justifie une diffusion rapide de ce document.

Il est trop tôt pour affrimer que la mission de l’Agence va changer, mais on ne peut qu’applaudir au courage d’ElBaradei qui cherche à surmonter la folle contradiction au coeur des missions actuelles de l’AIEA. Le monde sera plus sûr si sa proposition est adoptée.


Commentaire

Il est également trop tôt pour déterminer qui est à l’origine de ce canular. On devrait savoir demain ou dans les jours à venir si Greenpeace en est l’auteur ou la victime, et dans ce dernier cas, qui aura été "Sixpasquatre".

Pour quelques heures ou quelques jours, on peut encore rêver qu’il ne s’agisse pas d’un poisson d’avril. Après tout, n’est-ce pas nous qui suggérions à Mohammed ElBaradei, à l’occasion de son prix Nobel partagé avec l’AIEA, de faire de cette Agence une "Agence Internationale pour l’Elimination de l’Atome" ? La plus grande surprise serait qu’il nous ait entendus !

Trop beau pour être vrai...

ACDN, le 1er avril 2006


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

La Coalition des Clowns Psychopathes
La Grande-Bretagne pourrait peut-être se passer de dissuasion nucléaire
Vent, soleil, eau et biomasse pour atteindre 100% d’énergie renouvelable
Le Pentagone va-t-il attaquer des cibles militaires iraniennes ?
L’Autriche annonce à l’Assemblée générale de l’ONU une résolution pour interdire les armes nucléaires en 2017
A Gaza : Traces d’uranium et d’autres métaux pathogènes dans les cheveux d’enfants, de femmes enceintes et de blessés
Les dépenses militaires mondiales augmentent et dépassent 1800 milliards de dollars en 2018
Joseph ROTBLAT, un scientifique pacifiste
Le défi du désarmement : choisir entre non-violence et non-existence
Déclaration de paix pour le 62e anniversaire du bombardement d’Hiroshima

visites :  892615

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs