ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Actualités > Articles d’actualité > Le Sénat américain entre en résistance
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Etats-Unis / Iran
Le Sénat américain entre en résistance
Une claire mise en garde au président


Publié le 1er novembre 2007

30 sénateurs américains, parmi lesquels Hillary Clinton, font savoir à la Maison Blanche qu’elle doit obtenir l’approbation du Congrès pour une action militaire contre l’Iran.

Ce jeudi 1er novembre, le sénateur de Virginie Jim Webb a envoyé à la Maison Blanche une lettre cosignée par 29 autres sénateurs avertissant le président de n’entreprendre aucune action militaire contre l’Iran sans l’accord exprès du Congrès. Entendant lever toute ambiguïté consécutive à un récent amendement du Sénat qui a placé les Gardes Révolutionnaires Iraniens sur la liste des organisations terroristes, les sénateurs ont dit aussi leur préoccupation du fait que la rhétorique de plus en plus provocatrice de l’administration a miné les efforts diplomatiques en direction de l’Iran.

Toutefois, ces 30 sénateurs n’expriment pas forcément un point de vue majoritaire dans la Chambre haute ni dans l’ensemble du Congrès. Le fait qu’ils estiment nécessaire de l’exprimer en s’adressant directement et solennellement au président peut aussi s’interpréter comme un indice de la gravité du risque qu’ils tentent d’exorciser, voire de son imminence.

Il est urgent que l’Europe, elle aussi, se mobilise contre la guerre. L’Appel aux Européens pour empêcher la guerre contre l’Iran que nous avons lancé s’adresse tout particulièrement aux responsables politiques français et britanniques, invités à rejoindre sans tarder les nombreux responsables d’ONG françaises et étrangères et les élus d’Europe et d’Amérique l’ayant déjà signé, manifestant ainsi de façon préventive leur opposition à cette guerre, et leur soutien à une solution diplomatique globale du problème nucléaire.

Ci-dessous, le texte de la lettre des sénateurs américains. Traduction ACDN.


Washington, le 1er novembre 2007

Au Président George W. Bush

Maison Blanche

Monsieur le Président,

Nous vous écrivons pour vous exprimer nos sérieuses préoccupations quant aux déclarations et aux actions provocatrices émanant de votre administration à propos d’une possible action militaire des Etats-Unis en Iran. Ces commentaires sont contreproductifs et minent les efforts pour résoudre par la voie diplomatique les tensions avec l’Iran.

Nous souhaitons souligner qu’il n’existe aucune autorisation du Congrès pour une action militaire unilatérale contre l’Iran. Ceci s’applique également au vote par lequel le Sénat a adopté le 26 septembre 2007 un amendement à la Loi d’Autorisation relative à la Défense Nationale FY 2008. Cet amendement exprimant l’avis du sénat sur l’Iran, de même que la récente inscription de la force Quds de la Garde Révolutionnaire Iranienne comme organisation terroriste internationale, ne sauraient en aucun cas être interprétés comme permettant l’emploi de la force armée en Iran.

Nous sommes prêts à travailler avec votre administration pour relever les défis présentés par l’Iran, de manière à sauvegarder nos intérêts de sécurité et à promouvoir une solution diplomatique régionale, mais nous tenons à souligner qu’une action militaire offensive ne saurait être entreprise contre l’Iran sans le consentement exprès du Congrès.

Avec nos sincères salutations,

1. Webb

2. Akaka

3. Baucus

4. Boxer

5. Brown

6. Byrd

7. Cantwell

8. Carper

9. Casey

10. Clinton

11. Dodd

12. Dorgan

13. Durbin

14. Feinstein

15. Harkin

16. Johnson

17. Kerry

18. Klobuchar

19. Kohl

20. Leahy

21. McCaskill

22. Mikulski

23. Murray

24. Reed

25. Rockefeller

26. Sanders

27. Stabenow

28. Tester

29. Whitehouse

30. Wyden


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

Tout va très bien, Monsieur le Président...
Valéry Giscard d’Estaing, le seul président français à avoir compris la dissuasion nucléaire
Charte pour une France et un monde humains
Vers une interdiction du crime nucléaire : un tournant historique !
Neuf individus prêts à faire sauter la planète. Que fait le Parlement français pour les neutraliser ?
Génocide à l’Uranium Appauvri à Gaza : le dossier
Saintes, ville abolitionniste, va jeûner à partir du 6 août
Saintes se mobilise contre le vandalisme
Hinkley Point : Maudit lobby, maudite décision !
Non au terrorisme, non à la terreur d’Etat. Changeons de logiciel.

navigation motscles

IRAN
6 avril 2007 : Comment le pire a peut-être été évité
"Israël ne baissera pas les bras."
APPEL DE PARLEMENTAIRES ET DE MEMBRES DE LA SOCIETE CIVILE
L’Iran réaffirme qu’il n’a pas l’intention de se procurer l’arme nucléaire
Appel aux Européens : Empêchons la guerre contre l’Iran
Le Pentagone va-t-il attaquer des cibles militaires iraniennes ?
Nucléaire iranien : Ségolène Royal a raison
Lettre d’ACDN à S.E. l’ambassadeur d’Iran à Paris
Compte à rebours
Faut-il abandonner le TNP et démanteler l’AIEA ?
USA
Le désastre de la Base Avancée Falcon

visites :  1011934

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs