ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Fukushima : l’énergie nucléaire suscite la "préoccupation", dit le pape
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Fukushima : l’énergie nucléaire suscite la "préoccupation", dit le pape
jeudi 28 novembre 2019

Source : L’Express

Par AFP , publié le 25/11/2019

Tokyo - Le pape François a évoqué lundi la "préoccupation" suscitée par l’usage de l’énergie atomique, et appelé à une mobilisation renforcée pour aider les victimes du séisme, du tsunami et de la catastrophe nucléaire de 2011 au Japon.

Au troisième jour de son voyage au Japon, François a écouté à Tokyo les témoignages de victimes du séisme sous-marin de magnitude 9,0 qui le 11 mars 2011 a soulevé dans le nord-est du Japon une gigantesque vague dans laquelle plus de 18.500 personnes ont été emportées.

La vague a aussi heurté de plein fouet la centrale atomique de Fukushima, provoquant le pire accident nucléaire depuis celui de Tchernobyl (Ukraine) en 1986.

Le pape a remercié lundi ceux qui "se sont mobilisés immédiatement" après la catastrophe. "Une action qui ne doit pas se perdre avec le temps et disparaître après le choc initial, mais que nous devons perpétuer et soutenir", a-t-il déclaré, rappelant les "50.000 personnes évacuées qui vivent actuellement dans des logements temporaires, sans pouvoir même retourner chez elles".

- "Futures sources d’énergie" -

Environ 470 000 habitants ont dû quitter leur foyer dans les premiers jours de la catastrophe, dont quelque 160.000 dans la zone des deux centrales nucléaires de Fukushima. A ceux du tsunami s’ajoutent plus de 3 700 décès reconnus par les autorités comme des morts résultant de la dégradation des conditions de vie des personnes évacuées.

Cette situation "implique, également, comme l’ont si bien signalé mes frères évêques du Japon, la préoccupation concernant la persistance de l’utilisation de l’énergie nucléaire", a ajouté le pape, rappelant qu’ils avaient "demandé la fermeture des centrales nucléaires".

En 2016, la Conférence des évêques du Japon avait lancé un appel au monde entier à "l’abolition" de la production d’énergie nucléaire.

"Ce que le Japon a vécu [dans les années] qui ont suivi la catastrophe de Fukushima nous persuade que nous devons informer le monde des dangers de la production d’énergie nucléaire et appeler à son abolition", avaient alors écrit les évêques nippons.
"Notre époque est tentée de faire du progrès technologique la mesure du progrès humain", a estimé lundi François. "Il est important, en des moments comme celui-ci, de marquer une pause et de réfléchir sur qui nous sommes et, peut-être de manière plus critique, sur qui nous voulons être".

Le pape a également appelé à "la prise de décisions courageuses et importantes concernant l’exploitation des ressources naturelles, et en particulier concernant les futures sources d’énergie".

- "Physiquement et mentalement détruit" -

Matsuki Kamoshita avait 8 ans au moment du triple désastre de 2011. "J’étais harcelé à l’endroit où nous avons été évacués et chaque jour était si pénible que j’avais envie de mourir", a-t-il dit devant le pape. Son père, retourné dans la région de Fukushima, "a fini par cesser de travailler après avoir été physiquement et mentalement détruit", a-t-il ajouté.

Il a demandé au pape de "prier pour que les gens à travers le monde entier travaillent à l’élimination de la menace que représente l’exposition aux radiations pour notre avenir".

François l’a serré dans ses bras après son témoignage à la fin de cette cérémonie à laquelle ont participé 300 personnes.


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

12 avril 2022 : Pour un mouvement citoyen et un Parlement de résistance à la tyrannie atomique
28 février 2022 : Campagne présidentielle 2022 : à Saintes, Samedi 5 mars à 17h, CONFERENCE-DEBAT
27 janvier 2022 : Samedi 29 janvier 2022, 16h, à Saintes : Réunion publique du candidat Jean-Marie Matagne
24 janvier 2022 : Décès de Dominique Lalanne
10 janvier 2022 : Brest : plus de 300 manifestants anti-armes nucléaires défilent avant un sommet européen dans la ville
7 janvier 2022 : Encore un réacteur arrêté, la France privée de 10 % de sa capacité nucléaire
29 décembre 2021 : Covid-19 : quand l’Assemblée interdit aux députés de l’opposition de voter !
20 décembre 2021 : Décès de Jean-Marie Muller
19 décembre 2021 : Taiwan rejette par un référendum la réouverture d’une centrale nucléaire et conforte sa sortie du nucléaire en 2025
8 décembre 2021 : Pollution radioactive des eaux à la centrale nucléaire du Bugey : condamnation confirmée pour EDF !
visites :  1106003

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs