ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Actualités > Articles d’actualité > Macron, Poutine : deux hommes dangereux, deux dictatures nucléaires
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Macron, Poutine : deux hommes dangereux, deux dictatures nucléaires
La bombe atomique leur est montée à la tête


Publié le 27 mars 2023

Le président français Emmanuel Macron et son homologue russe Vladimir Poutine le 7 février 2022 à Moscou. Photos Thibault Camus/AP/SIPA

Dictatures nucléaires

Il y a entre eux bien des différences, mais un point commun capital : ils se croient tout-puissants. De fait, ils peuvent anéantir à tout instant des millions de personnes. Sans aucune autorisation. Et une fois leur crime commis, ils n’auront de compte à rendre à personne. Ils bafouent le droit international, la Charte des Nations Unies, la déclaration universelle des droits de l’Homme, et se placent au-dessus de toutes les lois. « Tu ne tueras point », ce n’est pas pour eux. Pour eux c’est : « Tu peux tuer tout le monde, fais donc ce que tu veux ! ».

Dès lors, pourquoi se priveraient-ils de nous imposer leurs obsessions, leurs rêves, leurs lubies ? Quand on dispose d’un droit de vie et de mort sur ses congénères, on peut bien leur imposer deux ou trois ans de travail supplémentaire ! Ou les contraindre à se faire injecter des produits invérifiés. Ou les priver de leur emploi et leur salaire s’ils s’y refusent, et piétiner le code du travail. Ou les éborgner à coups de LBD. Les envoyer en prison. Et pourquoi pas à la mort, à la guerre... Car il existe bien des degrés dans l’ubris, la démesure, mais l’escalade dictatoriale n’est qu’une affaire de circonstances. Sa fin dernière, c’est l’écrasement de l’Autre.

Le principe de la bombe atomique, c’est justement ça : si tu bronches, j’te tue. Tu me résistes ? Je t’écrabouille. La bombe atomique, c’est le 49-3 contre la vie, jusqu’à la destruction universelle. Dans le genre violence, on ne peut pas faire mieux. La bombe atomique, instrument de terreur, mère de toutes les violences, est l’exacte antithèse des trois valeurs républicaines : liberté, égalité, fraternité. Elle attribue aux chefs d’Etat un statut exorbitant qui fait d’eux des surhommes, naturellement tentés par l’ivresse du pouvoir, au besoin jusqu’à en perdre la raison.

Y a-t-il un moyen de les neutraliser avant qu’ils ne nous annihilent ? Un moyen d’amoindrir leur orgueil, de les rendre plus raisonnables, plus égaux, plus humains ? De les ramener dans le rang  ? Eh bien oui : on peut les priver, tous autant qu’ils sont, de leurs armes de domination. De leur Phallus atomique. Légalement. Méthodiquement. Diplomatiquement.

Deux RIP pour restaurer la démocratie en France et la paix dans le monde

Sept Français sur dix rejettent la réforme des retraites selon M. Macron. Ils la combattent. Sept Français sur dix condamnent également la bombe atomique et voudraient en débarrasser la planète. (1) Mais ils élisent leur chef d’Etat sans jamais pouvoir contester son droit au massacre, qui fait pourtant de lui un potentat hors normes et hors-la-loi.

Les Français doivent comprendre que la bombe atomique est partout, en France comme ailleurs, le poison de la démocratie. Elle la pourrit par la tête. Elle travaille le Big chief au cerveau. Détenant la foudre, pas étonnant qu’il se prenne pour Jupiter. Tout citoyen devrait dorénavant refuser de voter pour un candidat ou une candidate qui ne s’engagerait pas expressément à négocier l’élimination complète et contrôlée des armes nucléaires, les siennes comprises. Il y va de la démocratie française, mais aussi de notre survie planétaire.

Dans l’immédiat, pour sortir de la crise sans violences, en toute légalité, les parlementaires soucieux de permettre à la volonté populaire de s’exprimer disposent d’un moyen en or : lancer deux Référendums d’Initiative Partagée, l’un sur la réforme des retraites, l’autre sur la participation de la France à l’abolition des armes nucléaires et radioactives, conformément à l’article 6 du TNP.

Les deux devraient aller de pair. Pour chacun, la signature de 185 députés et sénateurs suffit. Nul besoin d’une autorisation présidentielle. Puis 10 % des électeurs inscrits devront leur apporter leur soutien en neuf mois. Ce qui est parfaitement possible quand 70 % s’y disent prêts. (2)

Les Français doivent pouvoir décider eux-mêmes de ce qui les concerne au premier chef : leur retraite et leur vie - la justice sociale et la paix mondiale.

Pour l’instant, la balle est aux mains des parlementaires. (3)

Mesdames, Messieurs, saisissez-la et faites-la passer ! Le peuple vous en sera reconnaissant.

Jean-Marie Matagne
Président de l’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire (ACDN)

contact@acdn.net
www.acdn.net

(1) Sondage IFOP : Les Français et la participation de la France à l’abolition des armes nucléaires et radioactives

(2) https://www.acdn.net/spip/spip.php?article1307

(3) Concernant la réforme des retraites, une Proposition Parlementaire de Loi (PPL) visant à empêcher de fixer l’âge légal de départ à la retraite au-delà de 62 ans a déjà été déposée le 17 mars avec la signature de 252 députés. Le Conseil constitutionnel devra valider cette PPL référendaire d’ici au 17 avril. Il donnera par ailleurs son avis sur le Projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2023.

Concernant les armes nucléaires, la PPL est disponible et commence à être signée :

PDF - 178.7 ko

Proposition de Loi référendaire

PDF - 134.5 ko

Formulaire de soutien

.


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

Sensationnel : Emmanuel Macron renonce à l’arme nucléaire !
Les juifs et le conflit israélo-palestinien : deux approches
Les Etats arabes disent qu’Israël a utilisé à Gaza des armes contenant de l’Uranium Appauvri
Des personnalités américaines appellent l’armée U.S. à refuser les ordres d’attaquer l’Iran
La leçon irakienne : l’attaque de « Forward Base Falcon »
Saintes commémore le 70e anniversaire des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki
Non à la guerre, non à l’OTAN !
Le président Bush parle de 3e guerre mondiale
En direct de Vienne : 3e Conférence internationale sur l’impact des armes nucléaires
Appel international pour une enquête indépendante sur le crash du MH17 en Ukraine et ses conséquences catastrophiques

visites :  1151861

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs