ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Covid-19 : quand l’Assemblée interdit aux députés de l’opposition de voter !
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

Covid-19 : quand l’Assemblée interdit aux députés de l’opposition de voter !
mercredi 29 décembre 2021

Au détour d’une allocution dans la presse, le gouvernement a annoncé la semaine dernière l’accélération des dispositifs de renforcement de l’état d’urgence sanitaire. Rappeler la Chambre à voter dans l’octave de Noël ne constituait guère une preuve de loyauté dans le combat politique, comme le passage en force des mesures sanitaires à l’été dernier. Bien décidée à m’opposer à cette nouvelle ineptie, j’entendais me rendre à l’Assemblée nationale pour débattre et voter ce texte particulièrement inique dès mercredi, en Commission des lois.

Atteinte du Covid-19 (et vaccinée), je suis pourtant en cette fin d’année retenue à l’isolement. Et alors même que la Commission des lois examinera le 29 décembre le renforcement des outils de gestion de la crise sanitaire, il m’a été spécifié que mon vote et la défense de mes amendements ne pourraient pas être pris en compte. L’Assemblée nationale assumerait-elle désormais d’interdire les députés de l’opposition de voter ? Alors même que le président de l’Assemblée nationale expliquait il y a quelques mois à raison, qu’il était contestable, constitutionnellement parlant, de prévoir l’obligation vaccinale pour les députés car cela engendrerait l’impossibilité aux députés non vaccinés de voter, la prise en compte de mon vote est proscrite parce que je respecte la loi qui prévoit mon isolement !

Le projet de loi que nous nous apprêtons à voter est grave : il engendre une déchéance de citoyenneté, comme le soulignait l’essayiste Mathieu Slama dans la presse, pour les personnes non vaccinées ; il force la vaccination des 12-18 ans alors même que le seul bénéfice de cette vaccination (selon la HAS) serait le ralentissement de cette propagation du virus que le vaccin n’empêche pas ; il annihile les dernières libertés des Français et met un terme définitif à notre État de droit. Ayant adopté une ligne constante à l’encontre du passe sanitaire, l’Assemblée nationale ne peut ignorer que ma position sur le passe vaccinal sera cohérente et que cette proscription de mon vote s’assimilera au musellement d’une voix de l’opposition. Au service des Vauclusiens, je ne peux concevoir de devoir leur dire que je n’ai pas pu voter ce texte inique parce que les services de l’Assemblée nationale en ont décidé ainsi.

Marie-France LORHO, Députée du Vaucluse

Note d’ACDN.

Quelles que soient par ailleurs les positions de Mme Lorho, que nous ne partageons pas forcément, nous ne pouvons qu’approuver son indignation et partager ce qu’elle dit du "pass vaccinal". Oui, c’est un projet "inepte" et "inique". Oui ce texte "met un terme à notre Etat de droit". Oui, la procédure précipitée est un "passage en force".

Quand on voit en outre l’épaisseur du texte et sa complexité ; il est évident que les députés, qui sont d’ailleurs la plupart en congés avec leurs équipes, n’auront même pas le temps de le lire. C’est une mascarade démocratique.


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui
print Version à imprimer

Partager via les réseaux sociaux

Autres brèves

11 juillet 2024 : Déclaration conjointe des États-Unis et de l’Allemagne sur le déploiement de capacités de tir à longue portée en Allemagne
3 juillet 2024 : Non aux armes nucléaires, non au Rassemblement National
3 juillet 2024 : Pour Fabrice et Françoise
6 mai 2024 : Moscou ordonne des exercices nucléaires et menace des cibles britanniques
13 mars 2024 : Le Livret A ne doit pas servir à financer les exportations d’armes
8 mars 2024 : Greenpeace condamne le chantage nucléaire pratiqué par la Russie à la centrale de Zaporizhzhia
8 mars 2024 : Gaza : Les responsables religieux chrétiens de France appellent au cessez-le-feu
14 février 2024 : En mémoire de Robert Badinter, abolir la peine de mort collective par armes nucléaires
26 décembre 2023 : Deux organisations-soeurs israélo-palestiniennes sont nommées pour le prix Nobel de la Paix
23 décembre 2023 : La gauche saisit le Conseil constitutionnel sur le détournement de l’épargne populaire vers les industries d’armement
visites :  1269044

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs