ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Actualités > Communiqués > La France prend une part active à la course aux armements
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

La France prend une part active à la course aux armements
qui menace les zones de tension dans le monde d’après le SIPRI


Publié le 16 mars 2010

L’Institut International de Recherche sur la Paix de Stockholm (SIPRI) vient de publier les dernières données concernant les transferts d’armes.

On apprend notamment que :

« Les avions de combats ont représenté 27 % du volume des transferts d’armes internationaux sur la période 2005-2009. Les commandes et livraisons de ces systèmes d’armes potentiellement déstabilisateurs font redouter une course aux armements dans les zones de tensions suivantes : Moyen-Orient, Afrique du Nord, Amérique du Sud, Asie du Sud, Asie du Sud-Est. »

« Les transferts vers l’Amérique du Sud ont été de 150 % plus élevé au cours des cinq dernières années par rapport à la première moitié de la décennie 2000, suite à une reprise significative à la fois des dépenses militaires et des commandes d’armes sur les dernières années. »

Voici la part de la France dans cette région, telle que nous l’avions signalée en temps réel :

• Août 2008 : Le Brésil va dépenser, d’ici fin 2009, 160 millions $ pour un sous-marin à propulsion nucléaire

• Septembre 2008 : Le Brésil et la France vont construire un sous-marin nucléaire

• Décembre 2008 : Le Brésil achète 50 hélicoptères et 5 sous-marins français

• Décembre 2008 : Le président brésilien Lula promet un sous-marin nucléaire "à brève échéance" à ses militaires

• Août 2009 : Le Brésil obtient un crédit pour financer l’achat de ses sous-marins

• Septembre 2009 : Le Brésil emprunte 6,1 milliards d’euros pour construire des sous-marins

• Septembre 2009 : Vente de Rafale au Brésil : l’enjeu déterminant des transferts de technologie

La France agit pareillement au Moyen-Orient, en Afrique, en Asie, et même en Europe :

« La Grèce reste parmi les cinq plus importants importateurs d’armes classiques... Le transfert de 26 avions de combats F-16 en provenance des Etats-Unis et de 25 Mirages 2000, les avions de combats français, a représenté 38 % du volume des importations grecques. »(Rapport du SIPRI)

Ainsi la firme Dassault a fortement contribué à creuser le déficit de l’Etat grec, que l’Europe exige maintenant de réduire sur le dos des salariés grecs, mais aussi avec l’argent des contribuables français, via la COFACE et l’aide financière promise à la Grèce.

Le commerce des armes ruine les peuples et les menace de destruction mutuelle. La France et son président prennent une part active à ce commerce criminel.

C’est ce que nous avions rappelé dans un débat sur RFI, le 22 décembre 2008 :

Au Brésil et ailleurs : la France contribue-t-elle à la prolifération nucléaire ?

et dans notre lettre du 18 septembre 2009 au président de la République, qui avait pour objet la Politique de la France en matière de désarmement général et nucléaire  :

A l’ONU, la France doit s’engager pour l’abolition des armes nucléaires


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

Les 113 ne sont plus que 112. Stéphane Hessel nous manquera.
Français, pendant que nous faisons la fête, le gouvernement assassine nos libertés.
Plus que jamais, sortir du nucléaire
Mordechai Vanunu libéré de prison
La Commission Arabe des Droits Humains enquête à Gaza
Sanglante piraterie d’Etat : Israël sans foi ni loi
Sortir de la folie nucléaire
La campagne pour un référendum sur le désarmement nucléaire est lancée
APOCALYPSE NUCLEAIRE : MINUIT MOINS CINQ
FUKUSHIMA : un drame et un avertissement

navigation motscles

Armements
Lyon, capitale de la douleur
L’Amérique poursuit sa militarisation de l’espace
FRANCE
Jean-Marie Lustiger, l’Eglise de France et la bombe atomique
Désarmement nucléaire : Français, réveillez-vous ! Réagissez à l’intox télévisée !
"Inéluctable" - L’accident nucléaire
Le désarmement nucléaire, une urgence absolue
2e Rencontres Internationales pour le Désarmement Nucléaire, Biologique et Chimique
France : Il est désormais interdit de boycotter
LETTRE OUVERTE aux candidates et candidats à la présidence de la République et au PC Jupiter
Intervention de Michel Rocard à la rencontre de Global Zero
IRAN : les Rencontres Internationales de Saintes, dernière chance pour la paix et le désarmement nucléaire ?
Nucléaire iranien : Ségolène Royal a raison
SIPRI

visites :  875550

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs