ACDN - Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
logo ACDN banniere ACDNVisiter ACDN
Accueil-Home ACDN Contact ACDN Consulter le plan du site - SiteMap Other Version
vous etes ici Accueil > Actualités > Les lettres d’ACDN > In Memoriam : Sir Joseph Rotblat (1908-2005)
Qui sommes-nous ?

Comment nous aider
Diffuser l’information
Faire un don

Actualités
Les lettres d’ACDN
Communiqués
Autres sources
Articles d’actualité
Elections 2017

Actions
2e RID-NBC
3e RID-NBC (9-11 mai 2008)
Campagne "Ultime Atome !"
Grève de la faim pour un référendum
Pour un Monde Vivable

Dossiers
Big Brother

Pétitions

Correspondance
France
International

Médias

Albums

Varia
Liens
Quiz

Elections
Elections 2007
Elections 2012

Vidéos

La Lettre N°14
In Memoriam : Sir Joseph Rotblat (1908-2005)


Publié le 9 septembre 2005

Sir Joseph Rotblat nous a quittés dans la nuit du 31 août au 1er septembre 2005. Il est mort paisiblement à son domicile londonien, pendant son sommeil. En mai 2003, à Genève, pendant la réunion du Comité préparatoire à la 7e Conférence de révision du TNP, j’ai eu la chance de l’entendre et de le rencontrer. Il tint une impressionnante conférence à l’occasion de la remise d’une nouvelle distinction. Dans le débat qui suivit, il me fut donné d’intervenir pour faire remarquer que la responsabilité de la situation actuelle et les chances d’en sortir ne dépendaient pas seulement des deux « grands » dont il avait parlé, mais aussi des puissances nucléaires plus modestes, comme la France. Puis je suis allé lui parler et j’ai trouvé un homme d’un abord simple et chaleureux. Il m’a permis de le photographier, et j’espère pouvoir remettre un jour la main sur ces souvenirs aujourd’hui encore plus émouvants. Je ne sais si les résultats de la 7e Conférence de révision, si éloignés de ce qu’il en attendait avec tant d’autres humains, ont assombri ses derniers mois, mais je pense que nous n’avons pas d’autre choix que d’agir comme si son espoir de voir un jour la planète débarrassée des armes nucléaires devait se réaliser. Sir Joseph Rotblat avait raison : il n’y a pas d’alternative, hormis l’apocalypse. Puissent les savants qui vendent leur savoir-faire aux lobbies militaro-industriels, suivre son exemple, et les chefs d’Etat, entendre son appel. « Puisque nous devons le faire, il y a un espoir que cela soit fait. » Un espoir - rien de plus, rien de moins.

le 9 septembre 2005

Jean-Marie Matagne,

Président de l’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire
— 
Lisez également l’article de David Krieger de la Nuclear Age Peace Foundation, concernant Sir Joseph Roblat


L'argent est le nerf de la paix ! ACDN vous remercie de lui faire un DON

Autres versions
print Version à imprimer
pdfVersion PDF


Partager via les réseaux sociaux

Dans la même rubrique

Lettre au Président Macron, à propos du Forum de Paris sur la Paix et du désarmement
Lettre à Nicolas Hulot, ministre d’Etat en charge du dossier nucléaire
Vous avez dit ’Step’ ?
Le maire d’Hiroshima à Bruxelles
La paix passe par le désarmement
Appel aux Parlementaires : Préservez la planète d’une guerre nucléaire !
Passe d’armes avec la ministre des Armées
Armes nucléaires : Où va le monde ? Où va l’Europe ? Où va la France ? Où vont les socialistes ?
Abolition des armes nucléaires : lettre au Président de la République
Désarmement : le geste que la France n’a pas fait. La lettre que Laurent Fabius a laissée sans réponse.

navigation motscles

Sir Joseph Rotblat
Sir Joseph Rotblat (1908-2005) : un héritage de paix
TNP
La 8e Conférence de révision du TNP adopte à l’unanimité une déclaration finale
Commission préparatoire à la révision quinquennale du Traité de Non-Prolifération
Déclaration de Mohamed ElBaradei, Directeur général de l’AIEA*
Le Groupe des Fournisseurs Nucléaires torpille le Traité de Non Prolifération
DECLARATION DE VIENNE
New York, capitale du désarmement nucléaire ?
Depuis New York, des dizaines de responsables d’ONG internationales appellent Nicolas Sarkozy à consulter le peuple français
L’Assemblée Mondiale pour l’Energie Renouvelable de 2005 lance un appel en faveur du droit humain à l’énergie renouvelable
Les cinq « Grands » pour le désarmement nucléaire
La conférence sur le Traité de non-prolifération se termine sans accord.

visites :  1076814

Accueil | Contact | Plan du site | Admin |

Site réalisé avec SPIP
design et fonction Easter-Eggs